Pyschothérapie centrée sur la personne (Carl Rogers)

Qu'est ce que l'approche centrée sur la personne?
Il s'agit de l’aboutissement des travaux du psychologue nord-américain Carl Rogers dont l’attitude fondamentalement positive à l’égard de la personne a imprégné toute son œuvre. Sa démarche est au cœur de ce qu’on appelle la psychologie existentielle ou psychologie humaniste.
Les idées de Rogers ont influencé la plupart des grands courants de la psychothérapie moderne, mais aussi le champ de l’éducation et celui de la relation d’aide, dans le domaine de la santé notamment. On ne peut pas parler de relations humaines sans évoquer Carl Rogers.
L’hypothèse fondamentale de Rogers peut être formulée ainsi :
« Ce qu’il y a de plus profond au cœur de l’homme est digne de confiance. »
Et de manière plus précise, il indique :
« Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre, de changer l’idée qu’il a de lui-même, ses attitudes et la manière de se conduire ; il peut puiser dans ses ressources pourvu que lui soit assuré un climat fait d’attitudes psychologiques facilitatrices que l’on peut déterminer. »
Ces attitudes facilitatrices sont:

  • L’empathie: c’est-à-dire la capacité à entrer dans le monde de l’autre comme s’il s’agissait du sien propre afin de le comprendre.
  • La congruence: c’est-à-dire la cohérence entre la conscience de soi et ce qui est exprimé.
  • Le regard positif inconditionnel: c’est-à-dire un regard sur autrui, respectueux et sans jugement, fondé sur la confiance dans la réalisation de l’autre.

« Cette approche est donc, dans son essence, une manière d’être qui s’exprime à travers des attitudes et des comportements créateurs d’un climat propice à l’épanouissement. Au fond, il s’agit davantage d’une philosophie que d’une simple technique, ou d’une simple méthode. » Carl Rogers
C'est une manière d’être qui s’appuie sur la tendance naturelle de tout être humain à se réaliser en tant que personne. Elle permet d’améliorer sa relation avec autrui et avec soi-même.
 
Comment se déroule une séance de psychothérapie centrée sur la personne?
La séance dure 1H. C'est un espace dans lequel il n'y a aucune prise de pouvoir, ni de la part du "thérapeute" ni de la part du "client". Il s'agit d'une relation de personne à personne. Un espace,  un climat facilitateur au processus de développement de l'individu,à son épanouissement, à sa réalisation. Le thérapeute n'oriente pas, ne conseil pas, ne diagnotisque rien. Le client est libre d'être lui-même sans être jugé, il est accueillis de façon inconditionnelle dans ce qu'il est de plus profond.
 
Approche centrée sur la personne et sophrologie:
Ce sont deux approches complémentaires qui ont le même objectif : La réalisation de l'individu, de ses potentiels et ressources, de son épanouissement profond.
La sophrologie passe directement par le corps, les sensations et émotions dans un lâché prise. Ensuite s'en suit un dialogue, un partage à un niveau de veille habituel, dans lequel nous tenterons d'éclaircir et de mettre des mots sur le vécu, sur l'éxpérience à un niveau peut être plus "mental", plus "intellectuel".
L'approche centrée sur la personne passe par le dialogue, le partage, de manière "mentale" et "intellectuelle" peut être dans un premier temps afin d'entrer naturellement et au rythme et envie du client dans la profondeur des émotions, sensations et sentiments.
Les deux disciplines étant complémentaires, je les propose  comme un tout : Je garde l'esprit et la méthode de l'approche centrée sur la personne lors de séances de sophrologie (notament lors de partages ou dialogues), ainsi que l'apport du corporel, physiologique, émotionnel de la sophrologie lors de séances d'approche centrée sur la personne.
La séance d'approche centrée sur la personne avec sophrologie dure 1H également. Le choix de vivre ou non une séance de sophrologie peut donc se décider sur le moment de la consultation, en fonction des envies et ou besoin du moment présent.